Atelier spécifique adolescents

Rosalie Cardullo et Petra Genthon Iblova proposent aux adolescents une session de 6 ateliers leurs permettant de se rencontrer et de s’exprimer avec d’autres adolescents en expérimentant le processus proposé à travers divers supports

Il s’agit de petits groupes de 6 personnes maximum que nous avons reçu en accompagnement individuel, ce qui permet de concevoir les ateliers sur mesure.

.

.

Il n’est pas nécessaire de savoir dessiner ou
d’avoir de talents artistiques particuliers pour profiter des ateliers.

L’alliance entre psychologie et art-thérapie permettra à chaque participant de nourrir son propre processus de transformation en suivant la piste de son imaginaire afin de construire sa représentation.

A travers modelage, peinture, collage, photolanguage et jeux psychosociaux, l’inconscient sera utilisé selon les besoins de chacun et la dynamique du groupe. L’expression artistique nous permettra d’apprivoiser certaines zones de Soi et ainsi d’accentuer leur pouvoir de guérison.

 « Une douce heure » 

vendredi 28 janvier 2022 de 18h à 19h30 

« De la mise en acte à la mise en œuvre »

vendredi 25 février 2022 de 18h à 19h30 

« Confiance en soi et en l’autre » 

vendredi 11 mars 2022 de 18h à 19h30 

« Recollons les morceaux » 

vendredi 15 avril 2022 de 18h à 19h30 

« Corps en mouvement » et « Tissons des liens »

vendredi 13 mai 2022 de 18h à 19h30 

« Pour un autre regard sur soi»

vendredi 10  juin 2022 de 18h à 19h30 

L’adolescence, une période singulière :

L’adolescence est une période de transition et de changements. Le monde interne de l’adolescent est en pleine évolution, ses capacités d’élaboration sont en construction et il peut avoir recours à l’agir ou à la somatisation comme moyen d’expression. L’équilibre est parfois fragile et la communication avec l’adulte n’est pas toujours évidente.

Une « déprime » ordinaire

Une des facettes de l’adolescence est la présence de manifestations émotionnelles et affectives intenses, parfois bruyantes et avec de fortes variations. L’adolescent, comparé par Françoise Dolto à un homard en pleine mue, est à fleur de peau. Le corps peut être source d’inquiétudes, de mal être voire d’insatisfaction.

L’adolescent peut manquer de confiance en lui, douter de ses capacités à réussir, se sentir même incapable et développer un certain pessimisme quant à son devenirL’ennui, l’impatience de devoir différer la réalisation de certains projets pour le moment inaccessibles teintent ses pensées et ses émotions.