Ce qu’il faut retenir du rapport intermédiaire de la CIIVISE

La CIIVISE a reçu 11.400 témoignages de victimes de viol un an après sa création Ses principales préconisations :

1 – « Prévoir, dans la loi, la suspension de plein droit de l’exercice de l’autorité parentale et des droits de visite et d’hébergement du parent poursuivi pour viol ou agression sexuelle incestueuse contre son enfant ».

Cela permettrai de mettre fin au scandale de la garde de l’enfant victime confiée systématiquement en France à son prédateur.

(voir Enquête sur le recensement national)

Face aux critiques contre cette mesure déjà proposée en octobre dernier, la Commission la maintient et enfonce le clou : « la suspension de l’autorité parentale et des droits de visite et d’hébergement n’est pas plus contraire à la présomption d’innocence que ne l’est le contrôle judiciaire ou la détention provisoire. »

2 – « Permettre à la partie civile de faire appel des décisions pénales sur l’action publique. » Important, car, ajoute la Commission, « la partie civile ne peut faire appel que sur la partie de la décision relative à l’action civile, c’est-à-dire aux dommages et intérêts. Elle ne peut faire appel de la partie de la décision relative à l’action publique, soit culpabilité et peine ».

3 – « Systématiser le visionnage par les magistrats des enregistrements des auditions des enfants victimes de violences sexuelles. »

4 – « Déployer sur l’ensemble du territoire national des unités d’accueil et d’écoute pédiatriques, à raison d’une UAPED par département conformément au second plan de lutte contre les violences faites aux enfants 2020-2022, ainsi que les salles Mélanie, à raison d’une salle d’audition par compagnie dans les zones de gendarmerie. En janvier 2020 : 29 salles « Mélanie » existaient et sept étaient en projet dans des commissariats de police. Il y en avait près de 200 en gendarmerie. 71 salles « Mélanie » étaient par ailleurs installées hors des locaux des forces de sécurité, généralement au sein de structures hospitalières. Le maillage territorial est donc encore insuffisant ».

5 – « Garantir que toute audition d’un enfant victime au cours del’enquête sera réalisée conformément au protocole NICHD par un policier ou gendarme spécialement formé et habilité.

« Ce protocole d National Institute of Child Health and Human Development a été créé par Michael E. Lamb. C’est une nouveauté, à suivre.

6 – « suspendre les poursuites disciplinaires à l’encontre des médecins protecteurs qui effectuent des signalements pendant la durée de l’enquête pénale pour violences sexuelles contre un enfant. » Oui, des médecins encore aujourd’hui sont poursuivis par leur Ordre !

https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/ce-qu-il-faut-retenir-du-rapport-de-la-commission-independante-sur-l-inceste-et-les-violences-sexuelles-faites-aux-enfants_5053045.html

Facebook

Me contacter

En savoir plus

Le Dr Margarite Griesz-Brisson, docteur en médecine, est neurologue consultante et neurophysiologiste, titulaire d’un doctorat en pharmacologie, avec un intérêt particulier pour la neurotoxicologie, la médecine environnementale, la neurorégénération et la neuroplasticité. Voici ce qu’elle a à dire sur les masques et leurs effets sur notre cerveau :
« La réinhalation de l’air que nous respirons va incontestablement générer un déficit en oxygène et une saturation en dioxyde de carbone. Nous savons que le cerveau humain est très sensible à la privation d’oxygène. Il y a des cellules nerveuses, par exemple dans l’hippocampe, qui ne peuvent pas rester plus de 3 minutes sans oxygène – elles ne peuvent pas survivre.
Les symptômes d’alerte aigus sont les maux de tête, la somnolence, les vertiges, les problèmes de concentration, le ralentissement du temps de réaction – qui sont des réactions du système cognitif.

Cependant, lorsque vous souffrez d’une privation chronique d’oxygène, tous ces symptômes disparaissent, car vous vous y habituez. Mais votre fonctionnement demeure altéré, et la sous-alimentation en oxygène de votre cerveau continue de progresser.


Nous savons que les maladies neurodégénératives mettent des années, voire des décennies, à se développer. Si aujourd’hui, vous oubliez votre numéro de téléphone, cela indique que le processus de dégradation de votre cerveau a démarré il y a 20 ou 30 ans.
Vous pensez peut-être que vous vous êtes habitué à porter un masque et à inspirer l’air que vous venez d’expirer, mais il n’en reste pas moins que les processus dégénératifs dans votre cerveau s’amplifient à mesure que votre privation d’oxygène se poursuit.


Le deuxième problème est que les cellules nerveuses de votre cerveau sont incapables de se diviser normalement. Ainsi, au cas où nos gouvernements seraient assez généreux pour nous autoriser à enlever nos masques et à respirer à nouveau librement de l’oxygène dans quelques mois, les cellules nerveuses perdues ne seront plus régénérées. Ce qui est perdu est perdu.
Nous avons besoin de mon cerveau pour réfléchir, pour avoir les idées claires, prendre les bonnes décisions et surtout ne pas être anesthésiée au dioxyde de carbone, ainsi la privation d’oxygène est dangereuse pour chaque cerveau.

Les enfants et les adolescents ont un système immunitaire extrêmement actif et adaptatif, et ils ont besoin d’une interaction constante avec le microbiome de la Terre. Leur cerveau est également incroyablement actif, car il a beaucoup à apprendre. Le cerveau de l’enfant, ou de l’adolescent, a soif d’oxygène. Plus l’organe est métaboliquement actif, plus il a besoin d’oxygène. Chez les enfants et les adolescents, chaque organe est métaboliquement actif.
Priver le cerveau d’un enfant ou d’un adolescent d’oxygène, ou le restreindre de quelque manière que ce soit, est non seulement dangereux pour sa santé, mais aussi absolument criminel. Le manque d’oxygène inhibe le développement du cerveau, et les dommages qui en résultent ne PEUVENT PAS être réparés.


L’enfant a besoin du cerveau pour apprendre, et le cerveau a besoin d’oxygène pour fonctionner. Nous n’avons pas besoin d’étude clinique pour le savoir. C’est un fait physiologique simple et incontestable. Un manque d’oxygène provoqué consciemment et délibérément est un danger absolu pour la santé, et une contre-indication médicale absolue.
En médecine, une contre-indication médicale absolue signifie que ce médicament, cette thérapie, cette méthode ou mesure ne doit pas être utilisé, et n’est pas autorisé à être utilisé. Pour contraindre par la force toute une population à utiliser une contre-indication médicale absolue, il faut qu’il y ait des raisons précises et sérieuses à cela, et ces raisons doivent être présentées à des organismes interdisciplinaires et indépendants compétents, pour être vérifiées et autorisées.
Lorsque, dans dix ans, la démence augmentera de manière exponentielle et que les jeunes générations ne pourront pas atteindre leur potentiel inné, cela ne servira à rien de dire que « nous n’avions pas besoin des masques ».

Je sais à quel point le manque d’oxygène est dommageable pour le cerveau, les cardiologues savent à quel point il est dommageable pour le cœur, les pneumologues savent à quel point il est dommageable pour les poumons. La privation d’oxygène endommage tous les organes.

Facebook

Me contacter

En savoir plus

Hypnose sur Bourg en Bresse dans l'Ain
Rosalie Cardullo Hypnothérapeute sur Bourg en Bresse dans l’Ain

Hypnothérapeute à Bourg en Bresse, dans l’Ain. Spécialisée en résolutions des traumas, Rosalie Cardullo cherche et trouve des solutions adaptées en utilisant des thérapies brèves et des processus de l’inconscient.

Ancienne éducatrice sportive diplômée d’état, certifiée en Hypnose par l’institut Psynapse, (diplôme reconnu par la Fédération Française d’Hypnose et Thérapies Brèves (FFHTB) et agréé au niveau mondial par la National Guild of Hypnotists (NGH) ), en Art-Thérapie et en psychologie énergétique EFT « émotional freedom technique ». Elle est tenue au secret professionnel.
Elle sait comment fonctionne le corps et l’esprit.

Plutôt que de chercher les causes du symptôme, le thérapeute élargit et oriente sa pensée sur comment trouver des solutions.

Le thérapeute intègre plusieurs outils/techniques et mixe plusieurs approches pour élaborer la thérapie la plus «stratégique» possible, adaptée à la problématique et à la personne, afin que le changement soit le plus efficace et le plus durable possible.

la thérapie ne se substitue pas un traitement médical

Revenir sur le site

Facebook

Me contacter

En savoir plus

trouble du comportement alimentaire
boulimie- anorexie

En mettant à part les comportements ponctuels ou systématiques de grignotage les deux principaux troubles du comportement alimentaire sont la boulimie et l’anorexie. C’est donc sur le comportement vis-à-vis de la nourriture et de ce qui l’a induit que portera le soin et l’action de la thérapie en particulier au travers de l’hypnose.

La boulimie

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui peut être classé parmi les addictions. Celui-ci se caractérise par un comportement alimentaire désordonné dans lequel se retrouvent des moments de démesures alimentaires pendant lesquels la personne perd tout contrôle d’elle-même.

Une sur-alimentation pulsionnelle

La première forme de boulimie est une sorte de sur-alimentation compulsive (Over eating) dans laquelle le patient a une dépendance à la nourriture qu’il utilise pour dissimuler ses émotions ; pour remplir une sensation de vide intérieur et qui lui permet -selon ses dires- de pouvoir affronter le stress au quotidien. Le patient est donc conscient de ses habitudes et les sait anormales. Outre cela, l’image de soi est en général dégradée… Notons que ce mode de boulimie est rarement associé aux vomissements volontaires et à la prise de laxatifs.

Prendre rendez-vous en ligne

Vous souhaitez être recontacté

Un comportement révélateur d’un mal-être

L’autre versant de cette addiction prend naissance dans des moments de détresse extrême. L’absorption excessive d’aliments divers et variés est suivie majoritairement de vomissements volontaires pour éviter une prise de poids. Mais aussi de jeûnes abusifs et une consommation anormale de laxatifs. Bref, tous les moyens sont bons pour éliminer les aliments ingérés ! Ces personnes se gavent, le plus souvent à l’abri du regard des autres. Ce qui laisse ce type de boulimie totalement ignoré de l’entourage pour la grande majorité des cas.

L’anorexie

Tout comme la boulimie l’anorexie appartient aux troubles du comportement alimentaire. Le patient se prive intentionnellement de nourriture. Il en résulte une perte de poids conséquente. Tout ceci est associé à des rituels alimentaires particuliers, comme de ne pas manger devant les autres etc. S’y adjoint une déformation de l’image corporelle. Le sujet se trouve systématiquement trop gros et vit avec la peur phobique de grossir. Corrélativement on constate souvent une hyperémotivité générale, souvent associée à une activité physique intense hors de proportion avec l’état physique du patient, et un retrait social qui se manifeste par l’isolement. Chez les femmes il y a conjointement aménorrhée. Dans certains cas l’hospitalisation devient indispensable.

Revenir sur le site

Facebook

Me contacter

En savoir plus

guide le l'auto hypnose
petit guide de l’auto hypnose

L’hypnose a des effets reconnus sur le traitement du stress, de l’anxiété, des phobies, et même de certaines douleurs.

Comme son nom l’indique, l’auto-hypnose c’est l’hypnose appliquée à soi-même.

L’hypnose un état mental particulier qui n’est pas le sommeil. On parle plutôt d’un « état modifié de conscience », un état de transe proche du rêve. Comme on se surprend le regard bloqué sur un point fixe, la tête dans la lune, et que l’on n’entend plus rien autour de soi.

Une fois en transe hypnotique, on fait abstraction de son environnement et on parvient à se concentrer sur soi-même. C’est ainsi que l’on réussit à traiter certains troubles psychologiques comme les phobies, les angoisses ou un fort manque de confiance en soi par exemple.

Mais alors s’auto-hypnotiser soi-même, ça donne quoi ? 

Pourquoi pratiquer l’auto hypnose ? 

Quand on est sujet au stress, à l’angoisse ou à l’anxiété, quand on a une phobie insurmontable, quand on a des troubles du sommeil ou un gros manque de confiance en soi, l’auto-hypnose est un moyen efficace de se sentir mieux. 

Le sentiment de rejet ou le manque de confiance en soi prennent souvent leurs racines dans l’inconscient, qui, pour une raison ou pour une autre, leur donne trop de place jusqu’à inhiber la personne.

L’auto-hypnose permet justement d’interpeller son inconscient pour y remettre les choses en ordre et se donner la possibilité de s’épanouir, en somme. 

Auto hypnose : comment on fait ?

L’auto-hypnose reprend les règles et les techniques de l’hypnose classique, à la différence près que l’hypnothérapeute, c’est soi-même. 

  • La préparation. 

Je conseille de pratiquer l’auto-hypnose assis sur un fauteuil ou un canapé confortable, les pieds à plat sur le sol et les mains posées sur les cuisses. Le tout dans le plus grand silence, bien sûr : on éteint son portable et la télé !  

Ensuite, on ferme les yeux et on fait le vide. Ce moment est proche de la méditation : il s’agit de prendre conscience de chaque partie de son corps, en partant des pieds et en remontant petit à petit jusqu’à la tête, le tout en respirant profondément. 

Ce n’est qu’une fois complètement détendu que l’on peut entamer la phase d’auto-suggestion. 

  • L’auto-suggestion. 

Tout d’abord, la règle numéro 1 de l’auto-hypnose (et de l’hypnose), c’est de ne traiter qu’un problème à la fois. Si on souffre à la fois d’angoisse et de manque de confiance en soi, on consacre une séance distincte à chacun de ces problèmes. 

Une fois le problème identifié, on s’adresse mentalement à son inconscient pour le guider vers la résolution de ce problème.

C’est là qu’intervient la règle numéro 2 : l’auto-hypnose relève de l’auto-suggestion. Elle ne doit pas être un ensemble d’ordres imposés à soi-même. Les phrases prononcées doivent toujours être positives.

  • La visualisation. 

Le secret d’une séance d’auto-hypnose efficace, comme pour l’hypnose, c’est la visualisation. 

Il s’agit de s’imaginer dans des situations précises, d’imprimer des images dans son inconscient.

Si les mots guident l’inconscient, les images le marquent beaucoup plus profondément. 

Tout le monde peut-il s’auto-hypnotiser ?  

La réponse est oui !

Car l’hypnose n’apporte pas une solution extérieure à un problème : il permet d’aller chercher la solution à l’intérieur de soi. On lève le voile sur ses propres angoisses et on les élimine. 

En revanche, si tout le monde peut le faire, cela ne veut pas dire que c’est facile. Le plus difficile est certainement d’arriver à faire le vide en soi. 

Revenir sur le site

Facebook

Me contacter

En savoir plus

perdre du poids par l'hypnose

L’hypnose pour perdre du poids

Pour perdre du poids efficacement, n’ayez plus peur de l’hypnose ! Cet exercice, proche en pratique de la méditation, a pour but de changer votre conception de l’alimentation, et ainsi de mettre un terme aux mauvaises habitudes, sans régime ni frustration.

« Ambiance feutrée, fauteuils confortables, l’hypnose, c’est un lâcher prise, par rapport aux pressions, au stress, à ses démons » dira l’une de mes patientes

A l’origine du comportement alimentaire responsable de la prise de poids

Au préalable, il faut cerner l’origine du comportement alimentaire qui a entraîné la prise de poids afin de changer ou d’inverser ce point de vue.

Retrouver une bonne image de soi grâce à l’hypnose

Même pour une personne « mince », des kilos peuvent être lourds à porter s’ils sont jugés superflus. je ne m’intéresse pas qu’au poids « objectif », mais à l’impact du poids et des mauvaises habitudes alimentaires sur le bien-être du patient.

Tout au long de la séance d’hypnose, je sollicite activement les patients » je suggère de piocher dans une « boîte à outils » toute une série de réflexions, exercices de relaxation, métaphores à méditer…

L’autohypnose, clé de la réussite pour maigrir

j’ inculque aussi l’auto-hypnose, et l‘Eft, véritable clef de la réussite sur la durée du traitement et de la perte de poids. L’auto-hypnose permet en effet de donner le change face à toutes les situations à risque : devant le garde-manger, au supermarché… et l’Eft permet de libérer les émotions et l’acceptation de soi tel qu’on est…

L’hypnose, comme l’auto-hypnose, sont des pratiques de l’impression, non de l’expression.

En cas de troubles alimentaires graves, comme l’anorexie ou la boulimie, votre médecin peut vous conseiller l’hypnose.

Vous pouvez aussi participer au groupe de parole de l’association pèse plume sur Bourg en Bresse.

Facebook

Me contacter

En savoir plus

LE BICARBONATE DE SOUDE: 


Le Bicarbonate de soude est un produit aux propriétés étonnantes. 
Qu’il s’agit de l’utilisation du bicarbonate dans l’alimentaire ou au quotidien, le bicarbonate fait partie des supers produits à avoir absolument chez soi. Il peut être utilisé à la fois dans le domaine pharmaceutique, médical, ou en nettoyage.

Pourquoi utiliser du bicarbonate ?


Son utilisation est justifiée car le bicarbonate :
🌿 n’est pas nocif pour la santé (il ne provoque pas d’allergie, 
il est comestible et non toxique)
🌿 est biodégradable
🌿 ne contient aucun conservateur
🌿 est économique

Le bicarbonate de soude alimentaire peut être consommé et utilisé sans aucune contre-indication.
Il possède des propriétés basiques qui rééquilibrent le pH.

Astuce afin de vérifier si le produit est périmé :
Mettre une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau et y rajouter quelques gouttes de vinaigre ou de jus de citron : s’il y a effervescence, le produit est encore valable.

👉 Il blanchit les dents et rafraîchit l’haleine:


Grâce à ses propriétés abrasives douces, le bicarbonate de soude polit et lisse l’émail des dents. Il élimine ainsi les tâches, ce qui rend les dents plus blanches. Il suffit de saupoudrer sa brosse à dents de bicarbonate de sodium avant le brossage. Il ne faut cependant pas en faire un usage quotidien car il peut endommager l’émail. Il est plutôt conseillé de l’utiliser une fois par semaine.

👉 Il désinfecte:


Il élimine également les bactéries de la bouche, ce qui aide à prévenir les caries. Se gargariser au bicarbonate de soude peut faire partie de la routine quotidienne et ne présente aucun danger pour la santé. Au contraire, cela permet de désinfecter l’espace buccal.

👉 Il soulage les aphtes et les gencives:


Le bicarbonate de sodium est également efficace pour le soulagement des aphtes ou des gencives douloureuses. Il apaise la douleur et accélère leur guérison. Son application peut se faire directement sur l’ulcération. Pour ce faire, mettez du bicarbonate de sodium sur votre doigt avant d’en enduire la aphte. Un bain de bouche est également conseillé (diluer une cuillère à soupe de poudre dans ½ tasse d’eau froide).

👉 Il est un bon shampoing sec:


La poudre appliquée sur le cuir chevelu absorbe l’excès de sébum. Après l’application, il suffit de laisser agir le produit quelques minutes et de se brosser les cheveux. Ils seront ainsi plus propres et plus doux. Il faut cependant faire attention et ne pas utiliser cette méthode plus d’une fois par semaine car les propriétés abrasives du bicarbonate de sodium peuvent endommager les cheveux dans le cas d’un usage trop fréquent.

👉 Il fait du bain un moment de détente:


Diluer un demi-verre de bicarbonate de sodium dans l’eau du bain a un effet relaxant. De plus, ses propriétés alcalines font de lui un bon hydratant pour la peau.

👉 Le bicarbonate de soude est un déodorant:


Le bicarbonate de soude peut être utilisé en toute sécurité car il est hypoallergène. Il neutralise les bactéries responsables de la mauvaise odeur de la sueur. Pour un résultat optimal, saupoudrez un peu de poudre sous les aisselles lorsque la peau est légèrement humide.

👉 Il élimine les mauvaises odeurs:


Tout comme pour les aisselles, le bicarbonate de soude est efficace contre les mauvaises odeurs des pieds. Il peut être utilisé en bain, directement sur la peau ou saupoudré dans les chaussures!

👉 Il est efficace contre les mycoses:


Le bicarbonate de soude est excellent pour traiter le pied d’athlète ou les mycoses. Il suffit de diluer 4 cuillères à soupe de poudre dans 1L d’eau tiède et d’y baigner les pieds pendant 15 minutes. Il est également conseillé de saupoudrer le bicarbonate de sodium sur la peau atteinte de mycose juste avant de mettre des bas ou des chaussettes. Il absorbera ainsi l’humidité tout au long de la journée.

👉 Il soulage les brûlures d’estomac:


Il est conseillé de diluer une cuillère à café de poudre dans un verre d’eau et de le boire lentement. Il est possible d’y ajouter quelques gouttes de jus de citron ou du miel afin que le goût soit plus agréable.

👉 Il permet un nettoyage sans danger:


Le bicarbonate de soude peut être utilisé afin de désodoriser les tapis ou le réfrigérateur, comme adoucissant lors de la lessive, comme nettoyant pour récurer la baignoire ou le four ou encore, comme fongicide pour le jardin ! De plus, en grande quantité, le bicarbonate de sodium peut réguler le pH de la piscine. Ses multiples usages font de lui le produit idéal à conserver dans la maison en tout temps !

Revenir sur le site

Facebook

En savoir plus

LA COURSE DE GRENOUILLES – Estime de soi

Belle métaphore sur l’estime de soi…

Il était une fois une course … de grenouilles 
L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour. 
Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir. 
La course commença. 
En fait, les gens ne croyaient probablement pas possible que les grenouilles puissent atteindre la cime, et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre : 


« Quelle peine !!!
Elles n’y arriveront jamais ! » 


Les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf une qui continua de grimper avec fougue et enthousiasme et les gens continuaient : 


« … Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais !… » 


Et les grenouilles s’avouèrent vaincues, sauf toujours la même grenouille qui continuait à insister. 
A la fin, toutes se désistèrent, sauf cette grenouille qui, seule et avec un énorme effort, atteignait le haut de la cime. Les autres voulurent savoir comment elle avait fait. 
L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander comment elle avait fait pour terminer l’épreuve. 
Et découvrit qu’elle… était sourde !

Source Inconnu

Revenir sur le site

Facebook

en savoir plus

La médiation est une pratique popularisée en matière de résolution des conflits qui vise à définir l’intervention d’un tiers neutre, indépendant et impartial.

Victoria Tonev,  réalisatrice du livre : « La liberté de circulation des travailleurs en question: réflexion à partir des nouveaux États adhérents à l’Union européenne » ici, et médiatrice permet de faciliter la circulation d’information, éclaircir, rétablir des relations, sans pouvoir de décision ni rôle d’expertise. Tout médiateur favorise le dialogue et la relation, particulièrement par des entretiens et rencontres confidentiels.

Il est important que chacun puisse être entendu et essaye de comprendre les points de vue divergents pour trouver ensemble des solutions réalistes et honorables et repartir sur des bases saines et constructives.

Médiation sur Bourg en Bresse: 07 63 85 47 08

 

  • Proposer un cadre neutre et bienveillant encourageant la reprise de dialogue
  • Autoriser chacun à exprimer l’ensemble de ses griefs.
  • Détecter et analyser les causes du conflit et ses conséquences possibles
  • Accompagner la compréhension mutuelle de la situation
  • Favoriser l’élaboration collective de solutions réalistes, honorables et durables.

En savoir plus sur le cabinet Brou Victor Hugo

Itinéraire

Revenir sur le site

En savoir plus